Être actif, la clé d’un apprentissage solide ! 

Aujourd’hui, c’est notre formatrice Barbara Escoffier qui prend la plume pour nous parler de pédagogie active et de ses pratiques en tant que formatrice chez Muse pour accompagner les stagiaires dans leurs apprentissages…

Permettre aux apprenants de révéler et de construire leurs compétences…

Nous avons tous assisté au moins une fois dans notre vie à une formation « descendante », où le formateur nous a lu une quantité déraisonnable de slides, et lors de laquelle nous avons lutté très fort pour ne pas piquer du nez sur notre table… Car même si nous sommes motivés à 100%, notre cerveau ne peut mémoriser, digérer et appliquer des savoirs et savoir-faire uniquement par le simple fait d’écouter une grande quantité d’informations.

 

En effet, de nombreux travaux concernant la pédagogie montrent bien que les apprentissages se construisent par la personne et par l’intermédiaire de ses propres actions (Bonjour Mr Piaget !). En bref, ne rien faire ne permet pas d’ancrer nos apprentissages.

Pour faciliter et optimiser le développement des compétences, il est donc nécessaire de permettre aux personnes de développer leur « pouvoir agir » (ou empowerment), de mettre en œuvre des expériences et d’interagir.

C’est en ce sens que chez Muse, nous construisons des activités ludiques et animées autour de thématiques ciblées, toujours conceptualisées au métier visé : pour permettre aux apprenants de réveiller ou de développer les ressources pertinentes en vue de s’ADAPTER à de futurs contextes professionnels variés.

   Le formateur : facilitateur

(Re)penser la posture du formateur comme non directive, laisser plus de place à l’apprenant tout en intervenant de manière plus individualisée si celui-ci a besoin, c’est ma priorité en tant que formatrice chez Muse.

Considérer le formateur comme accompagnateur, facilitateur, innovateur, conseiller et guide…

Pour faciliter les interactions entre les personnes, favoriser leur autonomie, leur responsabilisation… et stimuler le développement de leurs compétences !

se poser les bonnes questions

   Quels avantages des méthodes actives ?

bien se connaître et rester curieux

Amener un apprentissage en profondeur, c’est permettre aux personnes de faire preuve d’autoréflexion, d’analyse, de pensée critique, d’argumentation.

Autrement dit, faire appel aux compétences informationnelles (rechercher, évaluer, gérer de l’information), pour favoriser le développement de compétences transversales (savoir-faire, savoir-être), elles-mêmes transférables à des situations nouvelles…

   Mais ce n’est pas tout !

Ces méthodes permettent aussi…

  • Des apprentissages plus durables…
  • Une cohésion de groupe favorisée…
  • Des interactions multiples avec le formateur…
  • De l’engagement, de la motivation, et de l’intérêt !

Des ingrédients indispensables pour une formation pleinement constructive, axée sur les futures pratiques professionnelles !

bilan de compétences marseille

Des questions ?

Besoin d’échanger sur vos projets ?